Activité floricole : en quoi consiste-t-elle?

Les personnes qui exercent le métier de floriculteur doivent posséder les compétences et les connaissances essentielles pour exercer leur métier. Cette expérience s’acquiert le plus souvent par une formation professionnelle sur le terrain.

Qu’elle est la définition de floriculture?

La floriculture concerne essentiellement la culture de plantes qui produisent des fleurs et est considérée comme l’une des principales spécialités du jardinage professionnel ou amateur. Il peut s’agir de la culture de plantes attrayantes ou fleuries à utiliser dans les paysages et les jardins floraux. Voici quelques exemples de plantes à fleurs :

– les tulipes ;

– des roses;

– géraniums.

Ce ne sont là que quelques-unes des fleurs disponibles. L’une des tâches les plus essentielles des professionnels de la floriculture est la production de nouveaux types de fleurs ou la création de cultivars par sélection végétale. La floriculture est généralement pratiquée en plein air ou sous serre pour la production de plantes herbacées ou de fleurs coupées pour les fleuristes.

Les tubercules et les plantes de floriculture ont l’homogénéité des articles industriels lorsqu’ils sont cultivés en grand nombre pour des raisons commerciales. La floriculture est une activité qui s’est peu à peu éloignée de l’artisanat pour atteindre les multiples procédés de production industrielle de fleurs ou de plantes décoratives.

Grâce à l’évolution dans le temps de méthodes de floriculture adaptées, il est désormais possible de prévoir, d’allonger ou de différer la période de production de certaines plantes. Grâce à la technologie de la floriculture contemporaine, il est désormais possible de contrôler la saison de floraison de diverses plantes forestières tout au long de l’année. La floriculture se distingue ainsi du jardinage qui se limite principalement à la prise en compte du climat et des nombreuses fluctuations saisonnières.

Production et entretien des plantes.

Les responsabilités d’un horticulteur varient selon le type d’entreprise pour laquelle il travaille : ferme fruitière et maraîchère, entreprise agroalimentaire, pépinière, coopérative agricole, grande surface commerciale, municipalité. Ce type de profession offre un large éventail de possibilités. Le travail de production nécessite un niveau élevé d’endurance physique, de dextérité manuelle et de capacité technologique. Elle se fait souvent à l’extérieur ou dans des serres chaudes et humides.

Certaines des fonctions d’un producteur de fleurs comprennent les suivantes :

– préparer le sol et le terreau, le désinfecter, le fertiliser et incorporer de la matière organique et des solutions nutritives ;

– planter des plants, les étiqueter et en prendre soin ;

– ébourgeonnage, tuteurage, encerclement et espacement des plants pour une croissance optimale ;

– observer la santé et le développement des plantes, diagnostiquer les causes des dégâts et traiter les maladies et les ravageurs ;

– lutte contre la croissance des mauvaises herbes, désherbage et traitement des maladies ;

– contrôler la croissance des mauvaises herbes, le désherbage et la pulvérisation d’herbicides.

– rempotage des plantes à la main et à la machine ;

– configurer, régler et contrôler les systèmes d’irrigation automatisés ;

– planter, tailler et fixer des parterres de fleurs; composer des bouquets et décorer des salles pour des fêtes populaires comme des mariages et des anniversaires.

Pendant l’hiver, les floriculteurs travaillent à l’intérieur ou dans des serres, tandis que pendant l’été, ils travaillent à l’extérieur et sous les lits. Ils travaillent généralement seuls, mais peuvent collaborer avec d’autres horticulteurs.

Ce sont les formations pour floriculteurs qui sont proposées

A partir de la cinquième année, une formation professionnelle peut être effectuée dans les domaines de la pépinière, de la floriculture et des plantes ornementales. A partir de la quatrième et de la troisième années, les étudiants peuvent travailler sur un projet professionnel. Les classes professionnelles de 3ème et 4ème sont ouvertes aux jeunes étudiants qui souhaitent en savoir plus sur le milieu professionnel dans lequel ils souhaitent évoluer.

En fin de 3ᵉ, il est possible de s’inscrire à une formation pour obtenir un CAP Métiers de l’Agriculture, choisir la 2nde Pro Productions Horticoles et obtenir un Bac Pro Productions Horticoles. Dans le cadre du Bac Pro Productions Horticoles, vous pouvez également passer un CAP Fleuriste en tant que candidat indépendant. Vous pouvez passer un Bac STAV en technologie agronomique et environnementale, option aménagement ou production, ou un Bac S généraliste si vous êtes en classe terminale.

Un BTS production horticole, un BTS technico-commercial option végétal décoratif, un CS décoration d’intérieur sont autant de possibilités d’approfondissement. Vous pouvez même obtenir une licence de gestion d’entreprise.

Recommandé pour vous

A propos de l'auteur Melanie