Arrangements funéraires – Les deux étapes de la crémation

Les statistiques montrent que la crémation est un type récent de funérailles qui trouve de plus en plus d'adeptes. En 1989, il représentait 1 % des obsèques. En 2016, ce taux est passé à 35 %, puis à 38 % en 2018. En France, une augmentation pouvant aller jusqu'à 50 % des obsèques est estimée d'ici 2030. Le Luxembourg a enregistré plus de 60 % des obsèques en 2018. Compte tenu de cette tendance Sur la à l'envers de la crémation, de nombreuses familles veulent en savoir plus sur la crémation.

Les formalités du décès jusqu'à la crémation

Le délai légal entre le décès et la cérémonie de crémation est compris entre 24 heures et 6 jours après le décès. Pendant ce temps, il y a des procédures très urgentes à effectuer. Les premières étapes consistent à obtenir l'autorisation d'incinérer. Il est délivré par la mairie du lieu du décès ou la mairie du dernier domicile du défunt. Les documents requis sont :

– Le certificat de décès qui mentionne entre autres la date de naissance et de décès – La demande de crémation datée et signée par la personne qui s'occupe en premier des obsèques – Le certificat médical mentionnant le décès.

Il y a des courses à faire avant la cérémonie. N'oubliez pas de choisir le bon cercueil. Surtout, n'oubliez pas l'urne funéraire et les divers articles mortuaires. Les vêtements du défunt doivent être constitués uniquement de matières naturelles, conformément aux règlements de crémation. Lors du cercueil, une pièce résistante aux hautes températures avec numéro d'immatriculation sera placée dans le cercueil.

Quand tout est prêt, le convoi funéraire se dirige vers le crématorium. A l'arrivée, le maître de cérémonie recommandé par les pompes funèbres http://calmes.eu/ accueille les proches et l'entourage du défunt. Il les conduit dans une salle dédiée. C'est là que le public rendra hommage au défunt. Le moment de contemplation observera des moments de silence. Il y aura des textes à lire avec une musique de fond, visionnage de photos, diaporamas ou films, etc.

Vient ensuite l'allumage. L'opération dure entre 1h30 et 2h selon la taille du défunt.

De la crémation au repos du corps

Le processus de crémation comprend la pulvérisation des restes du défunt, y compris les restes squelettiques. Le but est de réduire tout le corps en cendres. A la fin de l'opération, la pièce réfractaire à haute température qui était placée dans le cercueil est récupérée. Ce document sert de preuve de l'identité de la personne disparue. La poussière est recueillie dans un cendrier. Ce dernier est scellé avant d'être placé dans l'urne cinéraire. La famille endeuillée récupérera l'urne avec le certificat de crémation. Procédez ensuite à la dispersion des cendres ou à l'inhumation. Placer l'urne dans une niche de columbarium est également une autre option courante. Le défunt peut, de son vivant, avoir précisé à sa famille le sort des cendres. Ensuite, nous agirons selon ses souhaits.

Les pompes funèbres peuvent gérer les arrangements funéraires du début à la fin. Ils veillent à respecter la politique de confidentialité qui régit leur profession.

Recommandé pour vous

A propos de l'auteur Melanie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.