Et si vous deveniez auto-entrepreneur en Belgique?

Vous souhaitez créer votre propre entreprise et devenir auto-entrepreneur? Vous ne souhaitez pas créer une entreprise à grande échelle ou embaucher des salariés? En bref, vous souhaitez devenir entrepreneur indépendant? Voici les règles belges que vous devez connaître pour commencer.

Avoir un compte bancaire professionnel

Pour commencer, après quelques changements dans la loi, les entrepreneurs automobiles sont désormais également tenus d'avoir un compte bancaire professionnel pour commencer à travailler sur le marché belge. Nous ne faisons plus de distinction entre pigistes ou pigistes. Selon les autorités, ce serait une manière de faciliter le travail de l'expert -comptable de Saint-Gilles pour suivre l'évolution et la rentabilité de son activité. Sans compter qu'elle vous évite de mélanger les actifs de votre entreprise et les vôtres, quitte à déclarer faillite personnelle.

Les autorités n'interviennent pas dans le choix de votre adresse bancaire pour que vous ayez un compte bancaire professionnel.

Avoir un numéro TIN et Stat

Vous devez également faire quelques démarches pour obtenir un numéro de TVA et des statistiques. Cela vous permettra de vous inscrire en tant que contribuable et de justifier des cotisations sociales que vous devez payer chaque année pour les revenus de votre activité.

Certains documents seront nécessaires notamment pour la déclaration que votre entreprise dispose de cartes professionnelles de ce type : un certificat de résidence, une copie de vos pièces d'identité, etc.

Bien que la déclaration de votre entreprise au NIF et à la Stat était une démarche administrative. Votre CPA de Saint-Gilles peut encore vous y aider pour vous faciliter la tâche et vous faire gagner du temps dans le remplissage des formulaires, le dépôt des candidatures, etc.

Trouvez une adresse pour votre entreprise

Il est également important de trouver une adresse pour votre entreprise. Pour un entrepreneur indépendant en Belgique, il existe différentes solutions pour ce faire. Cela peut être, en particulier, la déclaration de l'entreprise à la place. Dans ce cas, il aura besoin de votre attestation individuelle de résidence pour l'établissement des dossiers.

Il peut également s'agir de la location d'un bureau professionnel. Mais cela peut vous coûter très cher à long terme. Et ce serait une dépense trop importante que vous ne devriez pas pouvoir vous permettre.

Enfin, il peut s'agir de la location d'une adresse domiciliaire qui est une alternative à mi-chemin entre les deux. Le service ne coûte que quelques euros et vous permet de séparer complètement votre vie privée de votre vie professionnelle.

Inscrivez-vous au RCS

Ce n'est qu'une fois ces conditions remplies que vous pourrez demander votre immatriculation au RCS belge. C'est aussi une étape obligatoire, car, même si vous êtes un entrepreneur indépendant, vous aurez toujours besoin d'un Kbis pour prouver la légalité de votre entreprise sur le marché.

De plus, l'inscription de votre activité au RCS est une condition sine qua non pour obtenir une carte professionnelle qui vous ouvrira plus facilement les portes du marché. Bien qu'ils fassent appel à des fournisseurs de services en ligne, les consommateurs restent attentifs au professionnalisme et à la légalité des professionnels auxquels ils font appel.

Attention, l'inscription au RCS n'est pas compliquée. Ce sera encore plus le cas si vous faites appel à un comptable. Il vous suffit de remplir un formulaire et de fournir quelques pièces justificatives. En Belgique, il est même possible de remplir les formalités en ligne en quelques clics. Et à chaque changement lié à votre activité, vous devez informer les autorités du changement de votre kbis pro.

Recommandé pour vous

A propos de l'auteur Melanie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.