La taille sévère : une opération délicate pour les plantes

La taille sévère d'un arbre consiste à couper une grande partie d'une plante. C'est une opération assez délicate puisqu'il faut, dans les techniques, faire très attention à ne pas toucher les points vitaux. La poursuite de la taille influence le développement de l'arbre. La taille sévère n'est utilisée qu'en cas de force majeure. Nous développerons le sujet dans cet article.

Taille sévère : définition

La taille d'une plante a pour but de mieux contrôler sa croissance et d'embellir son apparence. Le professionnel comme cet expert élagueur en 21 procède généralement à deux types de taille différents : la taille douce et la taille sévère. La première taille est une opération qui se pratique lorsqu'on veut retirer ces branches mortes d'un arbre. Cela se fait lorsque l'arbre grandit. La taille sévère, en revanche, est pratiquée lorsque l'arbre a déjà atteint un âge avancé. Dans ce processus, la coupe enlève une partie considérable de l'arbre. Les arbres qui doivent être radicalement modifiés dans leur structure subissent une taille sévère. Cette taille est aussi appelée : taille de restructuration.

La taille sévère est très facilement reconnaissable, l'arbre est démembré dans 80% de ces branches. Il est pratiquement fait d'énormes vieux arbres. Après la taille, les coupes transversales montrent les lignées du tronc.

Les cas de force majeure poussent les élagueurs à tailler sévèrement un arbre. Comme dans les cas où certains troncs menacent la sécurité et la vie des habitants qui vivent autour de l'arbre. En fait, les vieilles branches peuvent être très dangereuses lorsqu'elles se balancent sur le toit d'une maison. Lorsqu'ils tombent, ils risquent de faire s'effondrer une maison entière ou de causer des accidents mortels aux passants. Dans le cas où la flèche d'un arbre s'emmêle dans des câbles électriques, un élagage sévère est également effectué.

Comment la plante récupère-t-elle après une taille sévère?

Une taille sévère provoque de grandes blessures, et très souvent celles-ci sont la proie de parasites, de moisissures et de champignons. Généralement, le tronc d'un arbre fortement taillé pourrit à cause de ces agressions extérieures. Les arbres ainsi taillés cicatrisent lentement. Au fil du temps, les plantes meurent sans soins appropriés.

La taille de restructuration affecte grandement la circulation de la sève dans l'arbre. L'arbre est alors incapable de nourrir tous ces membres de la même manière. En conséquence, une repousse sauvage apparaît ou les branches restantes meurent.

En général, il est conseillé de ne recourir à la taille sévère que sur mandat ou demande expresse. Cela n'arrivera que lorsque votre arbre menace la sécurité des habitants ou de votre maison.

Quelles techniques de taille sévère?

Suivre certaines techniques et principes permettra à votre arbre de pousser sainement même après une taille sévère.

Pour la coupe, respecter la règle concernant la coupe de la couronne, ne pas dépasser 30% du volume de la couronne lors de la coupe. Votre arbre pourra mieux s'adapter à la photosynthèse grâce à ce traitement.

Autant que possible, évitez de vous attaquer aux grosses branches. Si le diamètre d'une branche est supérieur à 5 cm, ne pas tailler. L'arbre ne pourra pas cicatriser au-delà de 5 cm. Si nécessaire, limitez cette coupe à deux branches.

Le plus important est de bien stériliser vos outils avant de les couper. A l'aide d'alcool ou d'un désinfectant adapté, nettoyez votre matériel pour préserver votre plante des infections et des maladies.

Recommandé pour vous

A propos de l'auteur Melanie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.