Les principales recommandations avant de procéder à l'élagage des arbres

Pour que la coupe des branches d'arbres soit vraiment bénéfique pour la plante, les quatre règles fondamentales de la taille doivent être respectées. En plus de ces principes fondamentaux, d'autres recommandations sont proposées tout au long de cet article.

Les quatre règles fondamentales de la taille

Les quatre règles fondamentales ont été établies pour que la coupe des branches n'ait pas d'effet négatif sur l'arbre. En effet, en soi, la taille est une opération très violente pour la plante. Il crée des plaies ouvertes dans la structure et entraîne de profonds changements dans sa structure. Si vous pouvez suivre les quatre règles d'or de la taille, vous verrez des résultats positifs une fois que l'arbre aura atteint l'âge adulte.

Tout d'abord, toute personne qui plante un arbre dans son jardin doit savoir qu'il est indispensable de nettoyer à l'alcool les outils qui serviront à couper les branches. La désinfection ne doit jamais être prise à la légère, car si elle n'est pas effectuée, il y a un risque de contaminer un arbre sain. Si vous avez déjà utilisé vos sécateurs, tronçonneuses et sécateurs pour enlever les branches mortes d'un autre arbre, ces outils seront vecteurs de maladies s'ils ne sont pas nettoyés.

Deuxièmement, vous devez vous assurer que les outils utilisés lors de la taille sont aussi tranchants que possible. Ainsi, vos coupes seront précises et vous ne risquerez pas d'agrandir inutilement la taille des plaies. Plus ils sont grands, plus les maladies et les champignons attaqueront l'arbre. De plus, des spécialistes ont vérifié que si la taille est effectuée avec un matériel mal entretenu, la période de cicatrisation est plus longue et les cicatrices qui en résultent sont très visibles. Dès lors, pour s'assurer que l'intervention est réalisée avec les bons outils, il est conseillé de s'adresser à un spécialiste de l'élagage comme cet élagueur d'une entreprise d'élagage d'arbres du 49. Elle dispose d'un parc de matériel bien entretenu pour garantir une coupe dans les règles de l'art.

La taille des branches à enlever lors de la taille ne doit pas dépasser 3 centimètres de diamètre. C'est la troisième règle d'or de la taille des branches. Cette exigence s'ajoute à la seconde règle car elle permet d'une part d'accélérer la cicatrisation et d'autre part d'éviter des cicatrices trop visibles sur le cortex.

Enfin, il faut savoir que seulement 30% du volume de feuillage peut être enlevé lors d'une opération de taille. Si vous enlevez trop de feuilles, la plante ne pourra plus effectuer correctement la photosynthèse et devra compter sur ses réserves pour survivre. Mais si cela se produit, son développement est compromis et il sera sujet à diverses maladies pouvant entraîner sa mort.

Respecter les fréquences de taille

L'élagage d'un arbre doit être fait périodiquement en fonction de l'âge de l'arbre. Une intervention tous les deux ans est largement suffisante pour un jeune arbre de 10 ans. Pour une usine de dix à vingt ans, un renouvellement du procédé est demandé tous les 3 ans et tous les 8 ans à partir de la vingtième année.

Vous pouvez opter, dès la jeunesse de l'arbre, pour une taille de formation. Cette technique permet de contrôler sa croissance et est fortement recommandée si la plante pousse sous des câbles à haute tension. Grâce à la taille de formation, vous pouvez même diriger la croissance des branches.

Ne jamais négliger l'habillage du sapin

Une fois l'opération de taille terminée, veillez à nettoyer la plaie en la brossant et en appliquant un spray désinfectant disponible dans les magasins spécialisés. Vous pouvez également couvrir la plaie avec du mastic. Cela empêchera le développement de champignons et de maladies.

Recommandé pour vous

A propos de l'auteur Melanie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.